Je laisse aller...

L’énergie descendante de l’automne nous amène à nous poser, à souffler, à prendre soin de nous, à revenir à notre terre. Pour la nature se retour à la terre s’observe avec une luminosité plus douce, une baisse des températures, les jours qui raccourcissent. Les feuilles changent de couleur et tombent à leur rythme, la sève retourne à la terre. La nature se prépare à passer l’hiver.
La semaine dernière nous avons célébré nos réussites, aujourd’hui nous allons nous délester de tout ce qui n’est plus nécessaire, nous allons nous alléger. S’alléger c’est se dénuder, c’est faire comme les arbres en ce moment, laisser tomber les feuilles et ainsi rendre à la terre ce qui sera transformé en compost riche pour nourrir les énergies du renouveau au printemps. Se délester avant de démarrer un nouveau cycle permet de créer de l’espace pour revenir vers soi et accueillir de nouvelles énergies.


Alors prêtes à laisser tomber les feuilles de façon symbolique ? Pour commencer voici quelques questions pour nourrir cette réflexion :
De quoi est-il temps de te défaire même si cela a apporté beaucoup de joie à un moment donné ?
Qu’est-ce qui n’est plus utile dans ta vie ?
Qu’est-ce qui n’a pas été accompli et qu’il est temps de laisser mourir pour t’ouvrir à de nouveaux horizons ?
Qu’est-ce qui te cause du tort et dont tu aimerais te libérer ?
Quels poids sur les épaules es-tu prêtes à relâcher ?
Quels masques, vieilles peaux, pensées, relations…es-tu  prête à relâcher ?
Prends le temps qu’il faut pour noter sur une feuille tout ce qui ne te convient pas/plus.

Pour aller plus loin : allume une bougie ou ferme les yeux et imagine que tu es devant un feu. Le feu purifie, transmute tout ce qui n’a plus sa raison d’être. Froisse la feuille, sur laquelle tu as noté tout ce qui doit être libéré. Si tu le désires tu peux prononcer une phrase comme par exemple « je laisse partir tout ce qui ne me convient plus, tout ce qui ne me procure ni joie, ni satisfaction ». Brûle la feuille en la passant au-dessus de la flamme de la bougie (en prenant toutes les précautions de sécurité nécessaires) ou symboliquement forme une boule de papier et visualise-toi en train de la jeter dans le feu imaginaire. Regarde la feuille (ou la boule de papier) se consumer, elle brûle instantanément, la libération est elle aussi instantanée, ressens une vague de soulagement.
Puis mets tes mains près de la flamme de la bougie ou du feu imaginaire, imprègne les de la puissance du feu, ressent cette douce chaleur se diffuser dans tout ton corps.
Place ensuite tes mains au niveau de ton cœur en signe de remerciement pour cette libération par l’élément feu. Souffle sur la bougie ou éteins le feu imaginaire.

A présent, après avoir réalisé ta moisson et laisser aller les choses qui ne te font pas/plus vibrer à l’intérieur, pense à la saison suivante et écris quelle serait ton intention pour passer l’hiver en toute quiétude ? Par exemple : « Mon intention est de m’harmoniser avec le rythme qui est juste pour moi » … A toi « Mon intention est de ….. »

Je n’ai pas eu le temps de réaliser la suite de la vidéo de la semaine dernière. Si tu souhaites continuer ton exploration dans ton carnet fais-moi signe je t'indiquerai ce qu’il est possible de faire.

Si tu as pris ce temps de réflexion, félicitations, je t'encourage à partager en commentaire ce que tu en retires.

Belle exploration

Commentaires