Le temps qui court #2

La semaine dernière nous nous sommes interrogées sur notre perception du temps, lire l'article. Peut-être que tu as pris conscience que derrière ce manque de temps, derrière un agenda bien rempli se cachent des excuses pour par exemple fuir quelque chose... des croyances limitantes sur ta capacité à te réapproprier ton propre temps.  

Aujourd'hui pour continuer cette exploration du temps, j'ai envie de te poser cette question : penses-tu que prendre du temps pour toi c'est mission impossible ?
Quand tu dis ou penses, que prendre du temps pour toi c'est impossible, c'est une perte de temps... à ton avis quel message envoies-tu à ton mental ? Et bien le message que tu lui envoies est : je n'ai pas de valeur, je ne suis pas une personne importante.

Si tu veux bien nous allons faire une petite expérience.
Répète plusieurs fois à voix haute la phrase suivante : je n'ai pas de valeur, je ne suis pas une personne importante, je ne mérite pas de prendre soin de moi, je ne mérite pas le meilleur. Je n'ai pas de valeur, je ne suis pas une personne importante, je ne mérite pas de prendre soin de moi, je ne mérite pas le meilleur... Comment te sens-tu en prononçant cette phrase ? Quelle charge énergétique ressens-tu ? Ressens-tu un certain inconfort dans ton corps lorsque tu prononces ces mots ?
Maintenant  répète plusieurs fois à voix haute la phrase suivante : j'ai de valeur, je suis une personne importante, je mérite de prendre soin de moi, je mérite le meilleur. J'ai de valeur, je suis une personne importante, je mérite de prendre soin de moi, je mérite le meilleur... Comment te sens-tu en prononçant cette phrase ? Quelle charge énergétique ressens-tu ? Ressens-tu un certain inconfort dans ton corps lorsque tu prononces ces mots ?

Si tu as joué le jeu tu as dû noter des différences à l'énonciation de ces deux phrases. Cette expérience montre l'importance du choix et le pouvoir des mots, ainsi que l'impact de notre discours intérieur sur nos choix, nos actions. Notre mental nous guide vers ce que nous lui indiquons. Lorsque tu dis, penses : je n'ai pas de valeur, je ne suis pas une personne importante, lui comprend que prendre soin de toi n'est pas important, ce n'est pas une priorité, cela n'a pas de sens pour toi. C'est pourquoi même si dans ta journée tu as 5 mn pour souffler un peu, ton mental va tout faire pour t'occuper et te dire, hop hop hop, dis donc ma cocotte, tu n'as pas encore fait le ménage, tu dois étendre la machine, appeler untel et le repas de ce soir tu crois qu'il va se préparer tout seul ...

Alors prendre du temps pour toi ne pourra se faire que si dans un premier temps tu changes ton discours intérieur et si tu t'autorises à prendre ce temps. J'ai longtemps cru que s'accorder du temps c'était faire preuve d’égoïsme et il m'aura fallu de nombreuses expériences, plus ou moins douloureuses, pour comprendre qu'en fait c'était tout le contraire.  On ne peut vraiment prendre soin des autres qu'en prenant soin de soi. Si c'est difficile pour toi de t'accorder un peu de temps demande-toi : comment donner de l'énergie, de l'attention, prendre soin des autres, sans me vider, si je ne m'accorde pas d’abord de l'espace pour prendre soin de moi, pour récupérer cette énergie ? Au passage même les supers héros ont besoin de recharger leur batterie !
Et dans un deuxième temps il est nécessaire de faire de la place à ce qui est important pour toi, à redéfinir tes priorités en te mettant au centre de celles-ci, à réaliser les choses qui sont importantes et qui ont un sens pour toi ! Car si tu donnes la priorité aux choses insignifiantes tu remplieras ta vie de choses insignifiantes et tu n'auras plus de temps à consacrer aux choses importantes de ta vie. En fait nous n'avons pas de problème de temps mais un problème de choix.

Tu as le pouvoir de reprendre en main ton temps et ta vie en faisant des choix en conscience. Quand tu fais des choix en conscience, tu ne subis plus, tu es actrice. A toi de choisir ce sur quoi tu désires porter ton attention, à toi de choisir où tu as envie de mettre ton énergie.  Alors à partir d'aujourd'hui, oui aujourd'hui car comme l'a écrit Jacques Prévert "plus tard il sera trop tard, notre vie c'est maintenant", vas-tu prendre l'engagement envers toi-même de ne plus t'oublier ? Oui, non, peut-être, on verra... ce choix n’appartient qu'à toi.
Si tu as décidé de reprendre la main sur ton temps et ta vie, je te félicite d'oser faire le choix de te respecter en t'engageant envers toi-même.

Pour célébrer cet engagement je te propose de réaliser un mandala créatif. J'ai choisi ce support notamment pour le symbole protecteur et identitaire du cercle. Mais aussi parce que le mandala a la capacité de refléter notre monde intérieur, il ouvre la porte des aspirations profondes de notre être intérieur.

Niveau matériel tu auras besoin : d'une feuille, une photo de toi récente, des crayons, un compas (ou objet rond) magazines, livres... ciseaux, colle.
Installe toi dans un endroit calme, allume une bougie, fait brûler de l'encens, prépare toi une tasse de thé... si tu en ressens le besoin.
Trace un cercle sur toute la largeur de la feuille. Colle au centre ta photo. Maintenant pour redéfinir tes priorités, les choses qui sont importantes et qui ont un sens pour toi ferme les yeux, prends trois profondes respirations puis pose-toi les questions suivantes et/ou réponds à celles qui te viennent spontanément à l'esprit :
- comment te sentirais-tu si tu parvenais à prendre du temps pour toi ?
- quel serait l'impact dans ta vie et dans la vie de tes proches ?
- qu'aimerais-tu faire de ce temps pour toi ?
- qu'est-ce qui te donne de l'énergie, te nourrit, te met en joie ?
- qu'est-ce qui pourrait embellir ta vie ?
- qu'est-ce qui te rend heureuse ?
- quelles sont les choses que tu regretterais de n'avoir jamais faites ?
- quelles sont tes valeurs importantes ?
Ensuite selon tes envies, ton inspiration, tu peux, autour de ta photo et à l’intérieur du cercle, écrire, dessiner, coller des images, des mots, choisir les couleurs/les symboles qui représentent les choses qui sont importantes pour toi, qui te font vibrer et qui te font sentir heureuse d'être en vie. 
Date ton mandala, si tu as envie donne lui un titre, note la manière dont tu sens avant et après sa réalisation. Et surtout ne le laisse pas au fond d'un tiroir, mets le dans un endroit visible pour te rappeler que tu es une femme merveilleuse qui a de la valeur, qui mérite de se mettre au centre de sa vie et de s'accorder du temps pour prendre soin d'elle, pour prendre le temps de vivre...

Au regard des choses importantes pour toi, de tes valeurs qu'est-ce que tu pourrais changer, faire différemment, dans ton quotidien, pour que tes priorités
et tes actions soient davantage en harmonie ?

Commentaires