Tranformer des idées en projet


Après avoir réalisé ton bilan (voir l'article), posé tes intentions (voir l'article) aujourd'hui je te t'invite à transformer tes idées en objectifs. A quoi sert-il de se fixer des objectifs ? Et bien la principale raison est de donner à ton mental une direction à suivre en mobilisant toutes tes ressources et tes pensées, pour ne pas te perdre en chemin,  car si tu ne sais pas ce que tu veux d'autres vont le savoir pour toi et tu risques de vivre la vie que les autres veulent pour eux plutôt que de choisir de vivre pleinement ta propre vie, celle que tu auras choisie.

Chaque individu étant unique, je pense qu'il ne peut exister une méthode "type" qui puisse convenir à tous. Je ne te connais pas, je ne connais ni ta situation actuelle, ni ton état d'esprit au jour d'aujourd'hui, ni tes désirs, ni le contexte dans lequel tu évolues... il me semble donc hasardeux d'affirmer qu'en suivant telle méthode tu vas être en mesure de clarifier et définir un objectif aisément. Je pense aussi qu'avant de s'aventurer à suivre une méthode ou une stratégie il est parfois utile de modifier certains  comportements et certaines habitudes afin d'en retirer tous les bénéfices. C'est pourquoi je te partage seulement quelques éléments qui pourront tout de même te servir de trame pour amorcer ta réflexion.

Alors qu'est-ce qu'un objectif ? C'est un but clair, précis et planifié. Il est écrit sinon il reste au stade d'une vague idée dans ta tête. L'écrire c'est déjà une façon de le rendre concret, il répond à la question : "qu'est-ce que je veux ?" Ce n'est pas un problème à résoudre mais un état désiré : "je ne veux plus ceci, qu'est-ce que je veux à la place". Que cela soit dans ta sphère personnelle, professionnel, familiale... un objectif qui ne te bouscule pas un minimum, qui ne te fais sortir de ta zone de connaissance (ou de confort), qui ne te fais pas évoluer et vibrer n'est pas vraiment un objectif à ta hauteur !

Avant de clarifier un objectif il me semble essentiel de travailler en amont les 3 points suivants :
- la connaissance de soi : comment veux-tu te lancer dans un projet et espérer qu'il se réalise sans avoir conscience de tes ressources, de tes qualités, de tes compétences, de tes valeurs, de tes talents, sans reconnaitre tes points faibles pour être en mesure de choisir de les travailler ou de faire appel à une personne plus compétente, sans renforcer la confiance en toi, sans envisager changer certaines habitudes. Mieux te connaitre optimisera tes chances de réussite.
- l'état d'esprit : c'est hyper important. Si tu te dis "je veux changer ça mais ça va être difficile, car..." sans être Madame Irma je peux te prédire que tu ne vas pas aller bien loin. A la place il est préférable de te dire "je veux changer ça ET je vais travailler ce point (ou demander de l'aide) pour ..." Un état d'esprit optimiste, enthousiaste, confiant, permettra de trouver l'énergie pour continuer les efforts malgré les obstacles, d'ajuster ou de modifier quelque chose si nécessaire. En définissant 1 ou plusieurs objectifs (pas plus de 3 en même temps) tu dois avoir l'intime conviction que tu peux réussir même si des difficultés surviennent et ne pas t'auto-saboter en érigeant des barrières (freins psychologiques, croyances, excuses, peurs ...) dès le début. 
- l'environnement : on n'en a pas toujours conscience mais il a également une incidence sur notre vie et notre capacité à réaliser nos objectifs. Ton environnement comprend les personnes que tu fréquentes (famille, amis, collègues...), les lieux où tu passes du temps, ton travail, les activités que tu pratiques ... Si tu es entourée de personnes pessimistes, qui te rabaissent, te dévalorisent tu ne seras pas dans des conditions optimales pour élaborer un projet et à la première difficulté il y a de grande chance que tu baisses les bras. Il est donc essentiel de prendre soin de ton environnement.

Si tu rencontres des difficultés à clarifier ce que tu veux cherche ton POURQUOI et POUR QUI.  Le pourquoi c'est ce qui t'anime profondément, pour quelles raisons décides-tu de te lancer, de t'investir dans ce projet, qu'est-ce que ça te donnera, quel en sera le bénéfice, en quoi est-ce important pour toi. Le pour qui : à par pour toi, pour qui veux-tu réaliser ce projet, est-ce que d'autres personnes sont impliquées ? Cela répond donc à tes besoins, tes désirs, c'est ce qui va nourrir ta motivation, ton énergie et dans les phases de doute ou lorsque tu voudras abandonner tu te rappelleras ton POURQUOI et POUR QUI tu as entrepris tout ça.

Maintenant que tu sais où tu veux aller, voici quelques critères pour t'aider à définir ton objectif :
- il est formulé avec une affirmation "je veux..." : tu dois avoir une vision positive et claire de ce que tu veux, écrire ton objectif en employant des termes positifs, concrets et précis, y inclure des éléments mesurables, cela doit être le plus détaillé possible
- il est réaliste : il prend en compte les moyens, les compétences, le contexte
- il vaut la peine d'être poursuivi : il est motivant et te tire en avant. Que comptes-tu obtenir en réalisant cet objectif, en quoi est-ce vraiment important pour toi ?
- il est vérifiable : des indicateurs de mesure doivent être définis pour évaluer les progrès, quelle quantité, quel délai, quelle fréquence... A quoi sauras-tu que tu es dans la bonne direction, comment sauras-tu que tu as atteint ton objectif ?
- il est écologique : il respecte ton équilibre, qu'est-ce que tu perds/qu'est-ce que tu gagnes, qu'est-ce que ton entourage perd/qu'est-ce que ton entourage gagne (inconvénients/avantages, y-a-t-il un prix à payer pour atteindre cet objectif), est-ce qu'il respecte tes valeurs, ton intégrité ?
- il est défini dans un contexte précis : les circonstances nécessaires à l'obtention de ce que tu veux : où, quand, avec qui veux-tu atteindre cet objectif ?
- il est sous ton contrôle : assure-toi que la réalisation de ton objectif dépend bien de toi et non pas de quelqu'un d'autre si ce n'est le cas reformule le ou choisis en un autre.

Après la structuration de ton objectif, l'identification des ressources nécessaires à sa mise en oeuvre, tu peux passer à la préparation du plan d'action. Cette phase consiste à définir puis à planifier les différentes actions à mener qui sont nécessaires à la poursuite de ton objectif. Pour cela commence par :
- le POURQUOI : rappelle-toi le but qui est visé
- le QUOI :  fais la liste des actions à mener en les priorisant
- le QUI :quelles sont les personnes directement ou indirectement impliquées dans chaque action, en quoi l'objectif suivi prend en compte leurs intérêts
- le COMMENT : liste les moyens matériels ou non, les coûts, les ressources (internes, externes), les compétences nécessaires à la réalisation de l'action et détermine les indicateurs de l'évolution de tes progrès
- le QUAND : fixe la date limite de réalisation de chaque étape, cela te donnera l'élan de nécessaire pour passer à l'action
- le OU : détermine le contexte
- et CELEBRE chaque étape réussie  
Un plan d'action est flexible, il sera certainement nécessaire de l'adapter à ce que tu vas rencontrer sur ton chemin. Si tu n'obtiens pas le résultat espéré, tente de nouvelles approches car si tu fais toujours ce que tu as toujours fait, tu obtiendras toujours le même résultat !

Une dernière chose qui me parait essentielle à garder à l'esprit : LIBERE-TOI DE L'ENJEU. Tu as peut-être expérimenté le fait que dès qu'il y a un enjeu (avancer vers quelque chose de vraiment important pour nous, qui nous tient profondément à coeur), on a tendance à se concentrer uniquement sur le résultat. Tu vas probablement trouver cela étrange mais ne sois pas attachée aux résultats car le principal n'est pas l'atteinte de ton objectif. Le principal c'est le chemin que tu vas parcourir, le plaisir que tu vas y prendre, les apprentissages, les expériences que tu vas réaliser, qui te donneront de la compétence et augmenteront la confiance en toi. Bien que je te souhaite de réaliser tous tes projets, la personne que tu vas devenir en cours de route sera bien plus précieux que l'atteinte ou la non atteinte d'un objectif !


Je t'encourage à  laisser un commentaire
ou rejoindre la tribu des exploratrices

afin d'alimenter cette réflexion.

Commentaires